Bienvenue sur le site de Prun'. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ok
Cover

Chargement...

[Motocultor 2019] Boue, bière et métal

Des journalistes de Prun' se sont rendus au festival de musique metal Motocultor le week-end du 15 août dans le Morbihan. Pour rendre compte de cette ambiance bière et gros son, il fallait au moins un article et une émission.

Cette saison ne se fera pas sans métal !
Une équipe de chroniqueurs et de chroniqueuses de Prun’ a décidé de relancer une émission dédiée en 2019 – 2020. Parmi eux, John & Aurel.
Ces deux habitués des matinales musicales se sont retrouvés le week-end du 15 août pour participer à un festival bien connu sous nos latitudes car il a su complémenter le célèbre Hellfest. J’ai nommé : le Motocultor. Il se déroule à Saint Nollf dans le Morbihan et on y écoute du gros son en buvant des bières, beaucoup de bières.

Loin de l’aura démesurée de son grand frère clissonnais, le Motocultor semble accroché dur comme fer à son côté familial, bien que 40 000 personnes – tout de même ! - aient fait le déplacement pour cette édition 2019.

A notre arrivée le vendredi, nous sommes coincés avant l’accès au parking entre deux camping-cars, dont l’un arbore fièrement un sticker Gwenn ha Du (le drapeau breton - ndlr). Vestes à patch, palettes de bières en canettes nous indiquent la voie. La météo, peu engageante, ne semble pas affecter la motivation des festivaliers et des festivalières. Ceci s’explique certainement par une programmation particulièrement alléchante.

Arrivés sur site, les rifles de Mars Red Sky bercent notre installation. Tentes montées, cashless chargé, il est temps de se fondre dans la masse pour aller écouter notre premier concert. Direction la Massey Ferguscene, où nous débutons avec Au-dessus, un groupe de black-metal Lituanien qui nous met direct dans l’ambiance : capes noires, visages peu visibles, c’est musicalement très intéressant, pourtant aucun de nous deux n’est adepte du style.

La pluie à venir va transformer le site à la manière des festivals de boue RedNeck


Concert fini, nous prenons le temps d’échanger rapidement avec quelques personnes, public et et bénévoles : ce sont des habitué.es du Motoc’ et ils nous avertissent que la pluie à venir va transformer le site à la manière des festivals de boue RedNeck… Soit, on va bien voir. Le son reprend sur la scène adjacente, c’est le groupe français Not Scientists qui débute avec leur son punk, pop rock indie, c’est sympa, mais pas assez violent pour nous.

40min plus tard, il est temps pour nous de retourner à la Massey Ferguscene, où nous sommes aux premières loges pour le concert de 1000mods, groupe de stoner Grec que j’attendais particulièrement : 45 minutes de fuzz, qui finiront majestueusement avec « Vidage », leur chanson culte.

La météo devenant de plus en plus menaçante, il est temps d’aller faire un tour au merch’, et d’échanger de nouveau avec les festivaliers et les festivalières. De nombreux stands permettent à tout un chacun de trouver son bonheur. Le merch’ officiel n’est pas en reste et propose de nombreux articles aux couleurs de l’affiche. En parallèle, des bars et stands de bouche nous permettent de reprendre des forces. Quelques bières sont déjà tombées, nous avons besoin de solide.

Les concerts s’enchaînent sur les différentes scènes Dave Mustache, Supositor Stage, Massey Ferguscene…

Il est temps de retourner dans la fosse : nous continuons la soirée avec Kadavar, Magma, NOFX, Les ramoneurs de menhirs et Turbonegro.

Fidèles à nous-même, nous avons mal anticipé le matos à apporter en cas de gros temps, et sommes donc contraints de rentrer plus tôt que prévu. Nous ratons malheureusement le combat de boue lors du concert de Gronibard, les concours de ventriglisse, ainsi que le reste des concerts prometteurs à venir.

Qu’à cela ne tienne, nous sommes convaincus ! C’est clairement un super festival, qui garde un esprit artisanal, tout en garantissant une programmation soignée, de la bière de qualité, et une ambiance de taré.es.

Nous reviendrons pour l’édition 2020, en attendant, nous vous proposons en podcast une émission présentant les groupes coup de cœur de cette année et quelques regards de festivaliers !

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Un article réalisé par Aurélien.


metal / motocultor / saint nollf / mars red sky / not scientists / 1000mods / les ramoneurs de menhirs / kadavar

Article réalisé par Constance Bénard

Publication : Vendredi 30 AoûT 2019

Illustration : Motocultor sur le 92FM






Réagir :